AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livres sur les OVNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mar 24 Juil - 23:42

Bonsoir à tous,

Merci à Jean et Romain pour m'avoir permis de découvrir ce livre. Il doit coûter 3 € d'occasion, mais je n'arrive pas à le trouver.

Je crois que le sujet "humanoïde" est celui qui m'intéresse le plus. Je réalise à l'instant même que cet intérêt est sans doute dû à mon goût pour le sport, le mouvement et tout ce qui touche au corps humain dans son fonctionnement. Ce livre me confirme que la majorité des êtres vus ont une taille de 1m20. Cette taille revient toujours dans les descriptions. Bien sûr, je sais qu'il existe aussi des humanoïdes plus grands, mais la très grande majorité sont décrits comme mesurant 1m20.
A quoi peut bien correspondre cette taille? C'est certainement dû à la masse de leur planète d'origine. Leurs yeux et leur tête plus gros que les nôtres nous indiquent que leur évolution physique et leur intelligence supérieure à la nôtre se sont faits dans le même sens que pour nous, avec une tête, des yeux et un cerveau bien supérieur en volume à ceux des autres animaux. On voit par là que nous avons sûrement plusieurs milliers d'années de retard sur eux, peut-être même des millions d'années. Si c'est le cas, on peut aussi en conclure que ces civilisations dont ces humanoïdes font partie ne se sont pas autodétruites au cours de ces laps de temps énormes, ce que nous terriens pourrions supposer être notre malheureuse fin si nous continuons à agir comme nous le faisons. Car je ne pense pas qu'au rythme actuel des destructions, l'humanité tienne plus de 200 ans. A mon avis, on s'est trompé de piste et il vaut mieux revenir en arrière. Mais ceux qui voudront continuer pourront toujours continuer.
Citation :
A la fin il y a 10 pages d'Aimé Michel qui analyse "le problème de non-contact" qui me plaisent bien, mais je vais devoir les relire au calme.
Depuis que j'ai relu le premier livre de SHI BO pour faire un résumé à Jean Curnonix de l'OVNI spiralé, je me suis aperçu qu'on gagnait beaucoup à relire un livre après quelques jours et même quelques années comme tu le fais en ce moment avec ce livre de Charles BOWEN. On y découvre alors des choses qui nous avaient échappées. Je pense qu'à la première lecture, on ne voit que ce que l'on cherche et désire, on n'est pas objectif.

Une chose encore a retenu mon attention à la lecture des 12 pages de ce livre de Charles BOWEN copiées par Romain, est la fréquente paralysie dont sont victimes les témoins de vision d'humanoïdes alors qu'ils gardent tous leurs sens, vision, odorat, audition. Il s'agit sûrement d'une action sur les muscles eux-mêmes et non d'une paralysie au niveau des zones motrices du cerveau.

Patience Romain, dans une vingtaine d'années existera un scanner qui permettra de scanner tout un livre en une seule fois sans même l'ouvrir. Le problème est d'arriver à suivre la surface d'une page, cette surface n'étant pas un plan parfait.

Bien cordialement,
Serge


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mer 25 Juil - 11:33

Bonjour Serge

Tu auras remarqué que parmi les cas recopiés, il y a l'affaire Carouble. C'est un cas bien connu, j'ai choisi de le mettre afin de se faire une idée de comment Charles Bowen résume une affaire. Il aurait pu parler du kidnaping d'une poule par les E.T., de retour quelques jours plus tard. Non il va à l'essentiel de la première observation, c'est clair, net, il ne cherche pas à en rajouter. Il me semble que c'est de bon augure pour les autres témoignages.
J'ai retrouvé également des auteurs qui s'intéressent aux ovnis dans l'histoire, il s'agit de Henri Bordeleau, Peter Kolosimo et Guy Tarade, par contre je ne sais ce qu'ils ont écrit.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mer 25 Juil - 23:19

Bonsoir Romain,

Tu possédes un livre de Guy TARADE, c'est le livre qui a comme illustration de couverture la dalle de Palenque pour la deuxième édition, avec le pilote conduisant un supposé OVNI:
"Soucoupes volantes et civilisations d'outre espace".

Quant à Peter KOLOSIMO, j'ai eu beaucoup de mal à trouver sur Internet ce qu'il a écrit:
http://www.bibliopoche.com/livre/Terre-enigmatique/1083.html
http://cgi.ebay.fr/ODYSSEE-STELLAIRE-PETER-KOLOSIMO_W0QQitemZ200131166046QQcmdZViewItem

Il a aussi écrit :" La planète inconnue" .
Résumé que j'ai copié:
Citation :
“Nous considérons la Terre comme une planète qui nous ennuie parce que nous la connaissons trop... alors que nous rencontrons à son sujet mille points d’interrogation plus troublants qu’un suspens sidéral.”
La Planète inconnue : n’est-ce-pas tout bonnement notre Terre, si riche encore de mystères ?
Dans ce livre remarquable, qui est l’ouvrage clef de Peter Kolosimo, l’auteur examine notre vieille planète pour nous révéler les aspects inconnus. Et, en même temps, pour faire le point sur les réponses que l’on peut donner aujourd’hui à tant de questions, passionnantes et souvent aussi angoissantes, qui constituent pour l’homme des enigmes. Quand et comment la Terre est-elle née ? Où se trouvait l’Atlantide ? Pourquoi les eaux du fleuve amazonien tuent-elles les gens qui s’y baignent ? Et l’abominable homme des neiges existe-t-il ?.......

Je ne connais pas Henri BORDELEAU. Ce n'est pas facile de trouver des renseignements sur lui sur Internet. Il est québécois et les titres des trois livres qu'il a écrit me semblent présomptueux. J'ai trouvé dans le GLUF:
"J'ai vu des soucoupes volantes" en 1966
"J'ai percé le mystère des soucoupes volantes" en 1970
"J'ai chassé les pilotes de soucoupe volante" en 1971

Puisque tu t'intéresses aux OVNI dans l'histoire, connais-tu le livre de Dzyan ? Je suis en train de chercher le passage du livre de Frank Edwards "Les soucoupes volantes affaire sérieuse" où il en est question. Mais j'ai déjà trouvé ça sur http://www.ldi5.com/ovni/sepra/ni2_4.php :
Citation :
Une chronique de l'Inde Ancienne connue sous le nom de Livre de Dzyan est un genre en elle-même, non de par son âge mais par les récits surprenants qu'elle contient.
Le livre est une compilation de légendes passées à travers les âges avant que les hommes ne sachent écrire, et finalement recueillies par d'anciens érudits qui nous les préservèrent.
Ils parlent d'un petit groupe d'êtres qui vinrent sur la Terre il y a des milliers d'années dans un vaisseau de métal qui fit d'abord plusieurs fois le tour de la Terre avant d'atterrir. Ces êtres, raconte le livre, "vivaient entre eux et étaient repérés par les humains parmi lesquels ils s'étaient établis. Mais par la suite des différences surgirent entre eux et ils se divisèrent ; plusieurs hommes et femmes et quelques enfants s'établirent dans une autre ville, où ils furent promptement consacrés comme souverains par la population effrayée".
La légende continue ainsi :
"La séparation n'apporta la paix à ces peuples et finallement leur colère atteignit un point tel que le souverain de la cité originale prit avec lui un petit nombre de guerriers et qu'ils s'envolèrent dans les airs dans un grand vaisseau de métal brillant. Lorsqu'ils furent a de nombreuses lieues de la ville de leurs ennemis, ils lancèrent une grande lance brillante accompagnée d'un rayon lumineux. Elle jaillit dans la cité de leurs ennemis avec une grande boule de flamme qui s'éleva dans les cieux au moins jusqu'aux étoiles. Tous les habitants de la ville furent horriblement brûlés et même ceux qui n'étaient pas dans la ville - mais dans les environs - furent également brûlés. Ceux qui regardèrent la lance et la boule de feux restèrent aveugles pour très longtemps. Ceux qui rentrèrent dans la ville à pied devinrent malades et moururent. Même la poussière de la ville était empoisonnée ainsi que la rivière qui la traversait. Les hommes n'osèrent pas s'approcher de la ville, et petit à petit, celle-ci tomba en poussières et fut oubliée par les hommes.
Quand le chef vit ce qu'il avait fait à son propre peuple, il se retira dans son palais et refusa de voir qui que ce soit. Il recueillit ensuite autour de lui ceux de ses guerriers qui restaient ainsi que leurs femmes et leurs enfants et ils entrèrent tous dans les vaisseaux qui s'élevèrent un par un dans le ciel et s'envolèrent. Ils ne revinrent plus jamais.
Ceci semble être le récit d'une tentative d'un groupe d'extra-terrestres d'établir une colonie sur la terre dans un lointain passé. Comme de nombreuses tentatives de colonisation par les hommes celle-ci s'est terminée dans la dissension et les conflits. La partie la plus intéressante de l'histoire est la description de la grande "lance qui voyagea sur un rayon de lumière". Cette description offre une ressemblance surprenante avec une fusée moderne accompagnée de son jet de flammes. "L'effet provoqué par la lance" rappelle assez également une description détaillée d'une explosion nucléaire et de ses séquelles catastrophiques.
Si cela est une invention de l'esprit de quelques écrivains primitifs, c'est pour le moins remarquable. Si cela est un élément relativement précis de la relation de quelques faits concrets, c'est encore plus remarquable. Comme c'est invérifiable, nous devons à cette heure classifier l'histoire comme intéressante mais non prouvée.

Bien cordialement,
Serge


Dernière édition par le Jeu 26 Juil - 10:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leia
Excellente participation
avatar

Féminin
Nombre de messages : 289
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : vu
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mer 25 Juil - 23:27

Bonsoir,

J'ai parcouru avec beaucoup d'attention les derniers extraits publiés. La petite taille de ces êtres venus d'ailleurs est souvent évoquée dans les témoignages. Ce n'est donc pas une surprise.

Par contre, c'est la première fois que j'entends parler d'humanoïdes au système pileux fort développé, surtout au niveau du visage. J'ai du mal à comprendre que l'évolution physiologique ne les ait pas rendus complètement glabres, à moins qu'il ne s'agisse d'un déguisement pour essayer de nous ressembler.

Ils doivent probablement imaginer que nous sommes encore à l'âge de ... Neandertal Wink


Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Jeu 26 Juil - 0:30

Bonsoir Leia,
Citation :
Ils doivent probablement imaginer que nous sommes encore à l'âge de ... Neandertal
Alors ils ne savent pas que l'homme de Neandertal n'est plus considéré comme notre ancêtre. http://fr.wikipedia.org/wiki/Homme_de_N%C3%A9andertal Enfin, ce n'est même pas sûr !

Concernant les humanoïdes au visage et au torse velus décrits dans le livre de CHarles Bowen, je ne trouve pas cela très étonnant. C'est un détail parmi le type général qui nous ressemble et qui est le bipède avec mains à cinq doigts et tête volumineuse. Il y a bien Mothman,une exception, l'être volant ressemblant à une chauve-souris aperçu par de nombreux américains de Virginie Occidentale en 1966. Il n'a pas de tête, des yeux rouges placés en haut du corps et des ailes, le tout velu comme certains humanoïdes.

Bien cordialement,
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Jeu 26 Juil - 10:29

Salut Serge

Quelle mémoire ! tu as raison (sauf pour le dessein, j'ai une soucoupe sur l'édition de 1969) j'avais oublié le livre de Guy Tarade en ma possession. Je l'ouvre au hasard page 95 et je tombe sur ce passage :
Citation :
les "anges" laissèrent auprès de leurs épouses terrestres une descendance. Ce furent les Héros et les Géants de l'antiquité! Hélas ces pères cosmonautes ne purent pas plus longtemps prolonger leur séjour chez les créatures mortelles. Avant de remonter au ciel définitivement, ils voulurent assurer à leur maitresses et à leurs enfants des biens impérissables. Ils confièrent aux filles des hommes des secrets célestes et quelques vérités divines !

Les femmes gardèrent caché le message reçu et selon la promesse faite à leurs visiteurs, le remirent entre les mains de leurs enfants afin qu'ils puissent éventuellement en tirer parti. Les plus intelligents et les plus sagaces d'entre eux surent fixer ces précieuses connaissances dans les livres sacrés, qui ne devaient être communiqués qu'à des êtres d'exception. C'était les secrets de la science et on ajoute parfois qu'il s'y trouvait aussi le secret de la fabrication des armes. Le départ des "anges" fut suivi d'une ère de batailles sanctionnée par le Déluge.

A travers ce passage il me semble que je comprend mieux pourquoi les religions concentrent le pouvoir entre les mains des hommes.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neandertal
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 602
Age : 71
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : pas
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Sam 28 Juil - 16:43

Salut Leïa

Citation :
Ils doivent probablement imaginer que nous sommes encore à l'âge de ... Neandertal Wink

Heureusement que Serge est là pour me défendre. Malheureux

Combien de fois vous ai-je dit que j'étais un incompris? D'ailleurs, moi-même, j'ai parfois du mal à savoir qui je suis, aussi je te pardonne bien volontier. Wink

Cordialement
jlj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin - Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 620
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 3 Aoû - 2:23

OVNIS : ce qu’ILS ne veulent pas que vous sachiez

Un livre bizarre de Pierre Lagrange.

Note de lecture de Gildas Bourdais


Ce nouveau livre de Pierre Lagrange a un curieux titre : qui sont donc ces « ILS », en majuscules, et que veulent-ils nous cacher, sur les ovnis ? Pour ceux qui ne connaissent pas Lagrange, le sous-titre peut faire croire que l’auteur va nous dévoiler les basses manœuvres des « debunkers », c’est à dire des gens qui s’emploient à mettre en doute, à dénigrer l’existence des ovnis : « Armée, services secrets, « debunkers » et autres maîtres de l’intox… ». Eh bien non ! C’est déjà le premier piège d’un livre qui en compte énormément, car c’est exactement le contraire que Lagrange s’emploie à démontrer, avec toutes sortes de raisonnements et d’arguments compliqués, dans ce livre de 370 pages : pour lui, les vrais debunkers sont ceux qui dénoncent le debunking, et plus précisément l’idée que les Etats-Unis possèdent, sur les ovnis, des connaissances secrètes qu’ils nous cachent. Oui, explique Lagrange, c’est vrai que les Américains ont pratiqué une politique de secret, mais c’est en réalité pour nous cacher qu’ils n’y comprennent rien ! Ecoutez bien cela, braves gens, il n’y a pas d’autre secret que celui-là. Et ceux qui pensent le contraire, s’appuyant sur de nombreux témoignages, ce sont eux les vrais menteurs, les vrais debunkers, les propagateurs d’une idéologie maniaque de la « conspiration », bref, d’un « complot anti-américain ». Voilà, résumée en quelques lignes, la thèse principale de Lagrange, qu’il martèle tout au long du livre, avec les arguments les plus tortueux et fallacieux, comme je vais essayer de le montrer.



L’un des angles d’attaque de Lagrange est de dénoncer un élitisme supposé de la part de ceux qui dénoncent le debunking. Ils pensent que le peuple n’est pas capable de comprendre les choses, nous explique Lagrange. C’est une vision du « grand partage » entre l’élite, qui sait, et le peuple ignorant ! Curieux argument. Comment cela se peut-il ? La « quatrième de couverture » nous ouvre déjà la voie :

« Il montre comment certains experts militaires français, dénonciateurs des prétendus complots de l’US Air Force, reprennent en fait la même démarche, jugeant le grand public trop immature pour être associé au débat et connaître la vérité sur les phénomènes ovni ».


Bigre ! C’est une accusation assez grave qui est portée là par Pierre Lagrange. On découvre rapidement, en accusé principal de cette forfaiture supposée, le Cometa et son fameux rapport de 1999, qui avait eu l’audace d’évoquer le problème du secret américain, notamment dans une annexe sur « Roswell et la désinformation ». Cela lui avait valu d’être attaqué quelques jours plus tard, avec une virulence extrême, par Pierre Lagrange justement, dans un article en pleine page de Libération du 21 juillet, intitulé : «Entre X Files et Independance Day , le rapport « d’experts » publié par VSD alimente la désinformation sur les ovnis en ridiculisant le sujet ». Il est vrai que Lagrange y était épinglé comme « victime » de la désinformation américaine, un mot plutôt gentil, à mon avis.

Essayons de comprendre le pourquoi de cette curieuse accusation d’élitisme, contre un groupe comme le Cometa qui a voulu, au contraire, attirer l’attention, à la fois du gouvernement et du public, sur ce sujet déprécié des ovnis. En fait, nous tenons là un premier exemple – il y en a beaucoup d’autres – d’un procédé très spécial de Lagrange consistant à retourner, à inverser les arguments. C’est ici le cas : leur rapport a été publié par l’éditeur de VSD Hors série, magazine populaire par excellence ! Drôle d’élitisme. On le leur a assez reproché, d’ailleurs… Mais posons-nous la question : où Lagrange veut-il en venir, avec cet argument saugrenu ? A l’idée suivante, élaborée dans la troisième partie , selon laquelle les partisans de théories « conspirationnistes », et les sceptiques qui dénoncent celles-ci comme étant « irrationnelles », sont aussi irrationnels les uns que les autres, et qu’ils font preuve d’un obscurantisme analogue, méprisant pour le peuple ignorant. C’est, pour reprendre les termes de Lagrange, « la théorie du complot obscurantiste contre la Raison » !



Là, je dois dire que Lagrange a bien travaillé pour brouiller les pistes et tout mélanger. On peut lui concéder, effectivement, qu’il y a une forme d’intégrisme chez certains rationalistes combattant de manière obsessionnelle tout ce qui semble menacer l’édifice de la science pure et dure. Un cas d’école est celui de l’Union rationaliste, longtemps présidée par l’astrophysicien Evry Schatzman, grand pourfendeur des ovnis. Mais, en le concédant, vous risquez d’entrer dans la dialectique subtile de Lagrange qui s’emploie ensuite à vous convaincre que, soupçonner des complots et des secrets, c’est tomber tout autant dans l’irrationnel ! Voilà l’astuce, le petit piège dans lequel il essaie de vous attirer. Incidemment, je crains pour Lagrange que son livre ne plaise pas plus aux sceptiques qu’aux ufologues, étant donné qu’il les renvoie dos à dos, en quelque sorte.

Voici un exemple de raisonnement très spécial de Lagrange, qui me vise directement, bien que je ne sois pas nommé. Dès la page 22, il brode sur l’idée que, même dans les rangs des ufologues, il paraît normal de mettre en doute les ovnis tant qu’on ne les a pas étudiés :

« En validant l’idée qu’il est normal de se montrer dans un premier temps sceptique sur la réalité du phénomène, ils laissent entendre que c’est le fait d’accepter cette réalité qui est finalement étrange. En avril 2007, au cours d’une émission animée par Yves Calvi, un ufologue expliquait, en s’inspirant d’une tradition bien établie, que, bien sûr, comme tout le monde, il avait commencé par être sceptique et que c’était là une attitude saine. En validant l’idée qu’il est normal de refuser l’existence des ovnis plutôt que de l’accepter, celui qui cherche à témoigner de son évolution par rapport au sujet apporte un argument supplémentaire en faveur de sa marginalité extrême ».

Notez bien ces expressions, choisies par Lagrange, de réalité finalement étrange, et de marginalité extrême. Il se trouve que l’ufologue non désigné, c’était moi, Gildas Bourdais, et je peux donc expliquer ce que j’ai dit à cette émission C dans l’air. Non, je n’ai pas du tout dit que « c’est le fait d’accepter cette réalité qui est finalement étrange » ! J’ai dit au contraire que, en 1969, après avoir été initialement intéressé par les ovnis, j’avais été convaincu de l’inexistence des ovnis par le rapport Condon, tel que présenté dans la presse à l’époque. Or, trois ans plus tard, en 1972, paraissait le premier livre de l’astronome Allen Hynek, qui avait été pendant vingt le conseiller scientifique de la commission ovni (« Livre Bleu ») de l’Air Force. Il y affirmait, de manière posée et réfléchie, la réalité des ovnis, et il m’avait alors convaincu. Hynek, avec ce livre important, avait justement fait sortir les ovnis de la marginalité où le rapport Condon les avait relégués. Autrement dit, j’ai expliqué exactement le contraire de cette idée de « marginalité extrême » que j’aurais, soit disant, alimentée selon Lagrange. Son livre est rempli d’arguments biaisés et tordus comme celui-là, et il faudrait écrire un autre livre pour les décortiquer et les désamorcer, page par page.

On retrouve, dans ce livre, la virulence de son article de Libération de 1999, qui contraste avec son comportement souvent assez « cool » à la télévision. Ainsi, ceux qui ont osé parler en France de ce problème de secret et de désinformation aux Etats-Unis, se font incendier par Lagrange, les uns après les autres. Il commence par déceler cette dérive calamiteuse chez Jean-Jacques Velasco, alors qu’il était encore le responsable du SEPRA. J’ai le plaisir de confirmer cette coupable dérive, en ayant discuté avec lui dès 1995 à l’occasion d’une émission de FR3 (on ne peut pas dire, incidemment, que FR3 ait progressé depuis : l’émission de 1995 était bien meilleure que la triste émission Pièces à conviction du 29 juin dernier). En juin 1997, également, Velasco avait contredit en direct, au journal de LCI animé alors par David Pujadas, Pierre Lagrange qui y présentait comme la Bible le second livre du Pentagone sur Roswell, intitulé bravement The Roswell Report. Case Closed. Ce livre, qui a fait beaucoup tiquer, même les grands médias américains, expliquait que les témoignages sur les cadavres non humains vus à Roswell en juillet 1947 étaient une confusion avec des mannequins en bois pour essais de parachutes, qui avaient eu lieu dans les années 50, donc bien après. Mais Lagrange, lui, avait trouvé ce livre très bien : rien à dire, c’était la vérité, forcément , puisqu’elle venait du Pentagone ! Velasco, comme moi, n’était pas de cet avis, et je l’en avais remercié en direct.

Pierre Lagrange s’attaque, en premier lieu, au rapport du Cometa. Il se permet d’affirmer, par exemple, que c’est l’œuvre d’un seul homme (qui « tirerait toutes les ficelles ») pour en diminuer la portée, bien entendu. Il se fait ainsi l’écho d’une rumeur tenace, lancée notamment par Jean-Pierre Petit et Jacques Vallée. Laissons de côté les tristes règlements de compte personnels, et disons seulement que c’est complètement faux. Lorsque Lagrange a attaqué le rapport du Cometa en 1999, parallèlement avec Perry Petrakis et Jenny Randles sur Internet, j’ai décidé aussitôt de les défendre. J’ai alors fait la connaissance de ce groupe que je ne connaissais pas, et ils m’ont expliqué qu’ils avaient travaillé pendant trois ans dans des réunions régulières, animées par le général de l’armée de l’Air Denis Letty, chacun apportant sa contribution. Celles-ci étaient discutées par le groupe de travail, parfois âprement, jusqu’à un accord complet sur le texte final. Plutôt que de colporter ce ragot ridicule d’un rapport écrit pas un homme seul, Lagrange aurait mieux fait de se renseigner sérieusement.

Pierre Lagrange s’en prend, ensuite, violemment à François Parmentier et à son excellent livre OVNIS. 60 ans de désinformation (Editions du Rocher, 2004). Il accuse notamment l’auteur d’être à la botte du Cometa, dans un chapitre virulent, intitulé « OVNIS : trois cents pages de désinformation ! ». Il se trouve que je connais assez bien Parmentier, et je peux affirmer qu’il n’est pas du genre à être à la botte de qui que ce soit. Cette accusation est stupide, tout simplement. Il est vrai que Lagrange en prend pour son grade dans ce livre, qui est à lire par tous ceux qui veulent comprendre quelque chose de l’ufologie mondiale. Quoi qu’en dise Lagrange, qui ergote sur certains aspects difficiles, sur lesquels la plupart des lecteurs n’ont aucune idée, c’est un livre solide et bien documenté qui démonte avec précision la politique du secret aux Etats-Unis. Nombreux sont ceux qui ont salué ses qualités, tels Yves Sillard (j’y reviens plus loin), le professeur Auguste Meessen, et le journaliste Stéphane (pas Sylvain !) Allix. Je renvoie le lecteur à l’article du professeur Meessen, qui y commentait également mon livre sur Roswell à :

http://www.meessen.net/AMeessen/Deux_livres.pdf

Mais voyons, sur un exemple, la démarche de Lagrange pour le critiquer.

Lagrange cite un document bien connu, la lettre du général Twining, qui est discutée par François Parmentier dans son livre. Rappelons que ce général, commandant les services techniques de l’armée de l’Air américaine (AMC, Air Materiel Command), avait signé une lettre, datée du 23 septembre 1947, faisant un premier bilan de cette vague de « soucoupes volantes », à la demande du général Schulgen, chef adjoint des services de Renseignement au Pentagone. La lettre confirmait d’abord la réalité des ces engins, avec une description précise de leur aspect et de leurs performances extraordinaires. Remarquons ici que cette lettre, classée secrète à l’époque, a été publiée… en annexe du rapport Condon de 1969, qui concluait à l’inexistence des ovnis. Or cette lettre, à elle seule, prouvait le contraire ! Mais venons-en au point qui fait encore débat aujourd’hui. Le général Twining exprimait ensuite l’opinion (au § f) qu’il serait peut-être possible, un jour, de construire des engins plus ou moins comparables, mais que ce serait extrêmement coûteux, en temps et en argent, et que ce serait au détriment d’autres projets importants en cours. La lettre prenait alors un tour curieux car le général Twining évoquait ensuite (§ g) la possibilité que ce soient malgré tout des engins « domestiques », inconnus de ses services comme de ceux du général Schulgen. Il y a une contradiction entre ces deux paragraphes. En réalité, il était hautement improbable que ces directions importantes de l’armée de l’Air n’aient pas été au courant d’un tel projet s’il avait réellement existé. Ces ovnis n’étaient pas des « engins domestiques » et, d’ailleurs, le général Schulgen, justement, en avait déjà informé le FBI par lettre du 5 septembre. On voit ainsi que la lettre de Twining devenait moins claire, tout d’un coup. Or, le général Twining mentionnait ensuite « l’absence de preuve physique sous la forme de pièces récupérées après un crash qui permettraient d’établir de manière indéniable l’existence de ces objets ». Voilà, clament tous les sceptiques sur Roswell, la preuve qu’il n’y a pas eu de crash. Seulement, l’argument est faible car il méconnaît le sens et la portée de la lettre, qui se terminait par un appel urgent à tous les établissements publics de recherche, aussi bien civils que militaires, pour transmettre et étudier impérativement toutes les observations et données disponibles sur les ovnis. En fait, si un ovni avait été récupéré en grand secret, début juillet, près de Roswell, cela ne pouvait absolument pas être évoqué dans une telle lettre, destinée à une assez large diffusion, et classée à un niveau moyen de secret. En revanche, cette lettre n’était pas du tout incompatible avec une telle découverte, et c’est ce que François Parmentier explique avec raison dans son livre. On peut faire la même objection à un document analogue, cité bien entendu par Lagrange, écrit par le colonel McCoy en 1948. Bien d’autres auteurs partagent ce point de vue, par exemple les excellents chercheurs américains Michael Swords et Bruce Maccabee. J’avais détaillé tout cela, notamment, dans mon livre OVNIS. 50 ans de secret, publié en 1997 par l’éditeur actuel de Lagrange (on a parfois, il faut l’avouer, l’impression de reculer !) Or, qu’en fait Lagrange ?


Dernière édition par le Ven 3 Aoû - 2:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin - Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 620
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 3 Aoû - 2:27

Suite

Faites bien attention à la suite du raisonnement. Lagrange reproche alors à Parmentier d’accréditer l’hypothèse du crash de Roswell en 1947, et donc d’une politique du secret de l’Air Force depuis cette date, et il s’exclame avec indignation que « défendre une telle thèse revient à réécrire l’histoire des sciences » (page 102). Comment peut-il monter ainsi sur ses grands chevaux ? Il faut citer ici le commentaire de Lagrange, tellement il est curieux et fumeux :

« Cette thèse suppose deux choses : qu’il existe un savoir positif sur les ovnis (et donc sur d’autres sujets) et que la définition de la réalité n’est pas le résultat d’un travail, mais d’un constat ». Et il conclut : « … la thèse de Parmentier revient à dire que la réalité relève du constat, existe, que certains connaissent la vérité et qu’à partir de là il suffit d’obtenir des aveux des autorités ».

Pourquoi donc ne pourrait-on faire des constats ? Moi, je constate que j’ai les pieds sur terre (au sens propre). Je ne sais pas bien pourquoi, mais je le constate. Toute connaissance rationnelle, scientifique, commence ainsi, par des constats, me semble-t-il. Dans l’affaire de Roswell, que constatons-nous ? Que l’armée de l’Air avait commencé par annoncer la découverte d’un ovni, puis l’avait niée précipitamment avec une histoire de ballons, qui a varié dans le temps mais qui ne tient toujours pas debout, et que, en revanche, il y a une multitude de témoins crédibles, dont le nombre vient encore de s’accroître, sur la découverte d’un ovni. En conséquence de quoi, l’hypothèse d’un accident d’ovni maintenu secret mérite pour le moins d’être sérieusement considérée, au lieu d’être frappée de cette condamnation alambiquée.

Sur ces deux points, ballons et témoins, je renvoie le lecteur à deux de mes articles, le premier sur le livre de Karl Pflock (publié en français à l’instigation de Lagrange) : « Roswell, l’ultime enquête. Le flop de Karl Pflock », et le second sur le festival de Roswell et les nouveaux témoins, rassemblés dans le livre remarquable de Tom Carey et Donald Schmitt Witness to Roswell : « Le festival de Roswell 2007 et les nouveaux témoins sur l’accident d’un ovni ». On les trouvera sur le site du GREPI, à : [url=http://www.ovni.ch/home/frame4.htmhttp://www.ovni.ch/home/frame4.htm[/size[/url]]

Tout le chapitre de Lagrange sur Parmentier est de ce calibre là, et le comble est atteint lorsqu’il qu’il finit par soupçonner son livre d’être « une vaste opération de désinformation », dans laquelle Lagrange englobe d’ailleurs le Cometa et d’autres, qui « imposent leurs idées paranoïaques au mépris du débat scientifique » (page 133) ! Citons encore une tirade digne de rester dans les annales de l’ufologie la plus ringarde :

« Parmentier a voulu établir un dossier digne des enquêtes de l’équipe d’Elise Lucet , il a tout juste réussi à sortir un mauvais sketch des Guignols » (Page 128).

L’émission de FR3, citée comme modèle : quelle gaffe ! Nous aurons la bonté de supposer que le livre était déjà imprimé avant la triste émission du 29 juin dernier.

Pierre Lagrange, en revanche, semble éviter de s’attaquer à la personne d’Yves Sillard, et à son livre collectif Phénomènes aérospatiaux non identifiés. Un défi à la science (Le Cherche Midi, 2007). Sillard, qui avait créé le premier groupe d’études ovni, le GEPAN, en 1977, alors qu’il était Directeur général du CNES, est maintenant président du comité de pilotage du nouveau service d’étude, le GEIPAN, et il reste donc un homme important, à ménager. Tout au plus Lagrange déplore-t-il la présence de Parmentier dans le livre. Mais c’est cohérent avec les déclarations publiques d’Yves Sillard qui a bien critiqué publiquement, lui aussi, la politique américaine de secret sur les ovnis.

Que dire de l’abondante documentation ? Le livre de Lagrange peut donner une impression de sérieux, avec plus de 140 pages de documents en annexes. Mais c’est un dossier curieux, déséquilibré. Lagrange consacre pas moins de 43 pages aux débuts de la première vague de « soucoupes volantes » en 1947 (il aime cette expression désuète, un peu ridicule), avec l’observation de Kenneth Arnold, et l’affaire très obscure de Maury Island, au moins de juin, où entrent en scène pour la première fois des « hommes en noir ». Mais ensuite il passe directement aux démêlés de l’Air Force avec le FBI, avec une série de lettres qui commence le 10 juillet. Ces document, certains très connus, sont intéressants car ils montrent une démarche tortueuse de l’Air Force pour mener en bateau le FBI, en lançant ses agents à la chasse aux « couvercles de poubelles et autres sièges de W.C », pendant que l’armée s’occuperait des cas sérieux. Mais la manœuvre, ayant été éventée, avait provoqué une grosse colère du Directeur Edgar Hoover dans une lettre célèbre au général McDonald. Cependant, il y a un gros trou entre les deux chapitres : rien sur l’affaire de Roswell ! Ou plutôt, Lagrange nous explique une fois de plus que ce n’était qu’un incident de rien du tout. Eh bien si, le communiqué de presse de la base de Roswell, révélant la découverte d’un « disque volant », et le démenti du soir, constituent le point culminant de la vague de 1947, comme on le voit bien, par exemple, dans le New York Times des premiers jours de juillet. La vague des « soucoupes » suscite alors de plus en plus d’intérêt, s’installant en première page, jusqu’au démenti de Roswell, qui fait le plus gros titre du journal du 9 juillet. Dès le lendemain, le sujet des soucoupes retombe en fin de journal, avec un petit article ironique (voir à ce sujet mon livre Roswell. Enquêtes, secret et désinformation, JMG, 2004). Il n’est pas exagéré de dire que le rideau du secret sur les ovnis est tombé, dès le soir du 8 juillet 1947, avec le démenti de Roswell. Ce n’est pas une petite affaire, mais vous n’avez aucune chance de vous en rendre compte en lisant le livre de Pierre Lagrange. La colère de Hoover est un épisode intéressant, mais mineur, en comparaison.

Il me faut encore commenter les critiques de Lagrange contre moi et mon livre sur Roswell, qui finissent pas arriver, page 199. Première critique : j’ai cité de travers, prétend Lagrange, l’ancien capitaine Sheridan Cavitt qui avait accompagné le Major Marcel sur le champ de débris de Brazel, en juillet 1947. Interviewé longuement dans le Roswell Report de l’Air Force, publié en 1995, c’était pour lui le moment ou jamais de se rappeler qu’il avait trouvé un train de ballons « Mogul », or il s’y est refusé obstinément, s’en est tenu au mensonge initial de l’unique ballon météo. Cavitt s’est même payé le luxe de se moquer de Karl Pflock, l’appelant « notre meilleur debunker ». J’ai souligné que, par cette attitude, Cavitt apparaissait indubitablement comme un témoin négatif contre Mogul. Commentaire, méprisant, de Lagrange :

« Outre que l’on peut interpréter ce propos de façon bien plus prosaïque et qu’il faut s’appeler Gildas Bourdais pour y voir une preuve (les ufologues américains ont curieusement laissé de côté cette « preuve »), l’idée que l’Air Force ait pu laisser passer une bourde pareille dans son propre rapport relève soit du trait d’humour soit du suicide programmé ».

Cette phrase est sidérante d’esbrouffe désinvolte. D’abord, Lagrange se dispense de proposer une explication plus prosaïque : il lui suffit d’affirmer que c’est possible, en somme. Ensuite, il est faux que les ufologues américains n’aient pas remarqué cette curieuse déclaration de Cavitt. C’est Kevin Randle qui avait, le premier, attiré l’attention dessus, dans son bulletin Roswell Reporter du printemps 1995 (l’interview était de mai 1994). En 2001, J’ai cité cette phrase assez dévastatrice de Cavitt dans un message sur la liste UFO Updates, et le physicien Bruce Maccabee l’a commentée ainsi dans un message du 15 août 2001 (« Review of Pflock’s Roswell ») : « c’est pourquoi je dis que Cavitt est l’un des témoins les plus solides en faveur de Roswell comme événement non ordinaire (« anomalous »). Amusant ! » Il faut savoir que Maccabee est très pince-sans-rire. Il a d’ailleurs écrit tout un commentaire sur Cavitt, intitulé « Cavitt Emptor », sur son site à http://brumac.8k.com

Pour étayer l’idée que l’Air Force n’aurait pas laissé passer une telle bourde dans son Roswell Report, Lagrange fait plus loin ce commentaire élégant : « Si l’armée avait voulu désinformer à tout prix, il lui était facile de manipuler le témoignage de Cavitt » (p. 200). Eh bien non, ils ne l’ont pas fait, car ils ont peut-être eu l’intelligence, tout simplement, de se douter que Cavitt, découvrant cela, aurait pu réagir publiquement. A mon avis, ce n’est pas une bourde, ni une plaisanterie. C’est un message de Cavitt, qui dit à peu près ceci : « Ecoutez, j’ai déjà avalé en 1947 un gros mensonge avec le ballon météo. Ne me demandez pas d’en avaler un autre, plus gros encore, avec Mogul ».

Dans la même veine, Lagrange se moque de moi quand je remarque que le vieux professeur Charles Moore, qui a soutenu le scénario du train de ballons Mogul, avouait dans son livre ne pas se souvenir du lancement en question, ce qui ne l’avait pas empêché d’affirmer qu’il avait sans doute été lancé dans la nuit , et de bricoler les données météo pour arriver à le faire atterrir sur le champ de débris. En fait, le responsable en chef des lancements, Albert Crary, a écrit dans son journal que le lancement avait été annulé pour cause de temps couvert cette nuit là (voir mon article cité plus haut). Autre commentaire désinvolte de Lagrange : « Si Moore était le manipulateur que prétend Bourdais, pourquoi donc aurait-il inventé cette explication de ballons sans inventer aussi les souvenirs qui vont avec ? »Il se trouve que j’ai correspondu avec Charles Moore. C’était un homme coléreux mais qui avait un fond d’honnêteté. Il s’était persuadé de la justesse de la théorie Mogul, mais ne se rappelait pas du lancement. Figurez-vous, Lagrange, qu’il n’était pas du genre à inventer un faux souvenir !

Lagrange croit pouvoir m’épingler à nouveau, au sujet de Karl Pflock. L’ayant rencontré en 1995 au congrès du Mufon, je l’avais obligé à admettre qu’il y avait eu, au dessus du champ de Brazel, une violente explosion. Or, des ballons météo gonflés à l’hélium ne peuvent certainement pas provoquer une énorme explosion. Pflock en avait convenu de mauvaise grâce, mais cela ne l’avait pas gêné pour réaffirmer deux heures plus tard, lors du panel final du congrès, la théorie Mogul. Bagatelle, ironise Lagrange : « Pour moi, c’est plutôt la preuve que Pflock voulait se débarrasser de Bourdais et de ses remarques « à côté de la plaque » sans trop le froisser ». Et voilà,il ne faut pas se gêner, selon Lagrange, on peut toujours raconter n’importe quoi !

Encore un exemple et je m’arrête. J’ai expliqué, dans mon livre sur Roswell, que Irving Newton, l’officier météo de Fort Worth que le général Ramey avait convoqué brièvement dans son bureau pour identifier le ballon météo et sa cible radar, a fait des récits différents de l’incident. Dans le premier, rapporté aux enquêteurs privés, il dit que le Major Marcel, qui était là, avait essayé de se donner une contenance en lui demandant s’il ne voyait rien d’anormal. Mais dans son second récit, fait aux enquêteurs de l’Air Force et publié dans le Roswell Report, il a modifié légèrement son récit, juste ce qu’il fallait pour faire passer Marcel pour un idiot. Totalement faux, s’exclame Lagrange : « Il suffit de lire les témoignages pour constater que Newton ne varie pas d’un pouce et ne se contredit aucunement » (p. 201).

Eh bien si, il a changé son récit, Newton ! Il en a même donné trois versions, en fait. Je l’ai expliqué en détail dans mon livre Roswell. Enquêtes, secret et désinformation (p. 233). Dans la première version, Newton ne mentionne même pas la présence de Marcel (version racontée à William Moore, publiée dans son livre de 1980, pp. 39-40 de l’édition de poche). Il n’était resté qu’un instant, avait identifié immédiatement les restes d’un banal ballon météo avec sa cible radar, et avait été congédié (« When I had identified it as a balloon, I was dismissed »).

Dans une deuxième version, racontée à Randle et Schmitt et publiée dans leur premier livre (UFO Crash at Roswell, 1991, pp. 73-74), Newton commence à dire que Marcel cherchait à sauver la face en lui demandant s’il était bien sûr qu’il s’agissait d’un ballon normal : « Newton dit qu’il pensait que Marcel essayait de sauver la face et ne pas avoir l’air d’un idiot qui ne pourrait faire la différence entre un ballon et quelque chose d’extraordinaire » (« Newton said that he tought Marcel was trying to save face and not seem to be a jerk who couldn’t tell the difference between a balloon and something extraordinary »).

Puis, lors d’un nouveau témoignage publié par l’Air Force (premier rapport de juillet 1994, puis Roswell Report d’octobre 1995), Newton prétend que Marcel a ramassé des bouts de baguettes de la cible radar et a essayé de le convaincre qu’il y avait dessus des inscriptions extraterrestres. Newton ajoute qu’il y avait bien des inscriptions délavées, de couleur rose ou lavande, sans « rime ni raison » (un bon point pour Mogul !), mais que Marcel ne l’avait pas convaincu que c’étaient des écrits extraterrestres (« While I was examining the debris, Marcel was picking up pieces of the targets sticks and trying to convince me that some notations on the sticks were alien writings. There were figures on the sticks, lavender or pink in color, appeared to be weather faded markings with no rhyme or reason (sic) He did not convince me that these were alien writings »). Il y a là un flagrant délit de mensonge éhonté car, sur les photos très détaillées de ces débris, on ne voit absolument aucune inscription !

Encore un mot sur Newton. Le professeur Charles Moore m’a passé des documents, dont une lettre de Newton à Robert Todd, écrite en 1993. Il y racontait même que, dans ces débris de Fort Worth, les baguettes de la cible radar n’étaient pas en bois mais en plastique solide (« I don’t think the beams were wooden, but rather a tough plastic »). Or le Roswell Report de 1000 pages ne parle nullement de cibles radar montées sur baguettes en plastique. Enfin, il faut savoir que le Major Marcel avait suivi des cours sur les radars, à Langley en 1945, et n’ignorait rien de ces modestes cibles radar ! Disons le clairement, Irving Newton a raconté n’importe quoi, et il faut s’appeler Pierre Lagrange pour ne pas voir la dérive de son témoignage, très opportune pour l’Air Force.

En bref, que penser de tout cela ? Il y a une idée simple et forte qui s’impose une fois de plus, celle d’un très gros problème de secret sur les ovnis, principalement aux Etats-Unis, qui commence à l’époque de l’incident de Roswell, et même peut-être avant. Et la question que l’on peut se poser, plus que jamais, c’est : combien de temps cela va-t-il pouvoir encore durer ?

Gildas Bourdais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Librairie sceptique   Dim 5 Aoû - 0:10

Bonsoir,

Vous vous souvenez que le 1er nov 2006, j'avais arrêté le gérant de la librairie de mon quartier sur le trottoir à la sortie de la librairie, et lui avais proposé que la librairie dispose d'une liste de livres sur les OVNI. Celui-ci avait même suggéré d'inviter Jean-Pierre PETIT à une soirée dédicace. C'est dire que JPP est connu dans le monde culturel et aussi que le gérant de cette librairie n'est pas un imbécile. Malheureusement, lorsque j'ai apporté cette liste de livres à la librairie, la personne à qui j'ai montré ma liste n'était pas le gérant que je connaissais mais un nouveau gérant, et celui-ci a refusé de prendre ma liste de livres en considération.

De plus, cette librairie refuse de commander les livres sur ce sujet. Je trouve cela anticommercial. En fait, c'est que la librairie n'est pas en rapport avec certains éditeurs.

Or aujourd'hui, que vois-je sur les rayons de cette librairie, bien en évidence ? La réédition du livre de Bertrand MEHEUST "Science-fiction et soucoupes volantes" datant de 1978 et réédité en mai 2007 ! C'est assez étonnant, n'est-ce pas ? Je me prépare à une contre-offensive. Mais n'allez pas croire que je suis pour quelque chose dans la présence de ce livre dans cette librairie.
C'est assez surprenant cette réédition d'un livre de 1978. En gros, tous les livres édités avant 1995 sont épuisés et jamais réédités sauf l'année qui suit lorsque le livre s'est bien vendu.

Voici un résumé de ce livre:

Citation :
Science-fiction et soucoupes volantes : Une réalité mythico-physique
de Bertrand Méheust

Au printemps de 1978 un jeune professeur de philosophie publie au Mercure de France, sous le titre Science-fiction et soucoupes volantes, un livre qui va secouer le monde de l'ufologie. Il y montre, textes à l'appui, et avec une précision méticuleuse, que toutes les péripéties étranges décrites après 1947 par les témoins d'ovnis ont été racontées par des écrivains de science-fiction entre 1880 et 1945. Une révélation qui prend à contre-pied les idées de l'époque. La majorité des ufologues vivent encore en 1978 dans la conviction que l'irruption des soucoupes volantes n'a pas eu de précédents imaginaires. Bertrand Méheust leur prouve le contraire et s'efforce de tirer les conséquences de cette antécédence paradoxale du mythe sur la réalité, sans chercher pour autant à réduire les ovnis à la culture. La réflexion qui en résulte aboutit à un livre fascinant, qui est resté sans équivalent dans la littérature ufologique. Science-fiction et soucoupes volantes a ouvert la voie à une approche complète et équilibrée d'un problème chargé d'implications philosophiques et scientifiques.
Le texte donné ici est celui de 1978. Mais l'auteur a tenu à revenir sur son parcours dans une préface inédite où il examine sans concessions les qualités et les défauts de son ancienne enquête et, en s'appuyant sur sa propre démarche, il s'efforce d'imaginer les voies de l'ufologie future.

Bertrand MEHEUST n'est pas très connu. J'ai lu ce livre il y a longtemps et je me souviens qu'il a été pour moi la cause de mon abandon de l'intérêt pour les OVNI en 1980. Bertrand MEHEUST est un philosophe, sociologue, ethnologue.....méfiance ! http://rr0.org/personne/m/MeheustBertrand/
Dès lundi, je vais me précipiter sur la préface de ce livre.

Bien cordialement,
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neandertal
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 602
Age : 71
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : pas
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Dim 5 Aoû - 14:39

Salut Serge,

sur le lien que tu nous donnes il y a celui-ci

Citation :
Un voyant prodigieux – Alexis Didier, 1826-1886 (Les Empêcheurs de penser en rond 2003)

Si B Meheust est un sceptique(?) la présentation de ce livre est surprenante! Comme tu aimes lire, peut-être pourrais-tu jeter également un oeil sur ce livre. Surtout sur la conclusion et l'analyse des conséquences possibles si l'histoire était vraie.

Cordialement
jlj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 31 Aoû - 19:56

Salut Serge,

Juste pour te faire un peu saliver, j'ai trouvé 3 bouquins de l'aventure mystérieuse aujourd'hui pour 5,5 € :
1) Extraterrestres, secret d'état l'affaire Roswell par J.G. Greslé
2) Terriens ou extraterrestres merveilles et mystères de la nature humaine par Michel Granger
3) Le peuple du Ciel par Brinsley Le Poer Trench

et en plus je lis OVNIS 50 ans de secret par notre ami Gildas Bourdais, très bien ma foi, très clair ses explications sur les moyens de se transporter dans l'univers

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 31 Aoû - 20:01

Salut Néandertal

Pour B. Méheust je crois savoir qu'il fait un rapprochement avec les oeuvres de fiction pré-ovni et l'apparition des ovnis proprement dite.

Mais pour l'autre livre, tu pourrais peut être raconter un peu, parce que là c'est moi qui salive à tes propos.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neandertal
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 602
Age : 71
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : pas
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 31 Aoû - 20:43

Salut Romain,

Citation :
Mais pour l'autre livre, tu pourrais peut être raconter un peu, parce que là c'est moi qui salive à tes propos.

je n'ai pas lu de bouquin mais seulement trouvé sur internet des commentaires de B Méheust sur un dénommé "Alexis DIDIER" qui fut un devin renommé. Mad computer

Sa vie et sa carrière ont laissé Méheust plus que perplexe. confused

Alors je m'étonnais que quelque qui ne rejette pas la divination puisse mettre en doute l'existance réelle et physique des OVNI. Réfléchir

D'ailleurs voici un lien qui confirme mon doute.

http://www.ufocom.org/UfocomS/meheust990705.htm

Mais qui ne fait pas de Méheust un ufologue.

Cordialement
jlj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Dim 2 Sep - 10:26

Bonjour Romain,

Tu as écrit:
Citation :
Juste pour te faire un peu saliver, j'ai trouvé 3 bouquins de l'aventure mystérieuse aujourd'hui pour 5,5 € :
1) Extraterrestres, secret d'état l'affaire Roswell par J.G. Greslé
2) Terriens ou extraterrestres merveilles et mystères de la nature humaine par Michel Granger
3) Le peuple du Ciel par Brinsley Le Poer Trench
Eh bien non, je ne salive pas. Surtout qu'en juillet dernier j'ai trouvé pour 3 € "Le Peuple du ciel", que tu as payé toi 5,5 €, et j'ai aussi "Terriens ou extra-terrestres" mais dans l'édition originale de 1973. Par contre, je ne connais pas du tout le livre de J.G.Greslé "Extraterrestres, secret d'Etat", mais je possède ses trois autres livres. Je suppose que ce livre de 1997 a pour une grande part été repris dans son dernier livre de 2004 "Documents interdits".

Bien cordialement,
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Dim 2 Sep - 11:40

Salut Serge,

Mais moi j'ai eu les trois bouquins pour 5,5 €.
Bon de toute façon ça n'a pas d'importance c'était pour te faire réagir car nous n'avions plus beaucoup de nouvelles de ta part.

Bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Dim 2 Sep - 22:10

Bonjour Romain,

5,5 € pour trois livres ! C'est du vol !

Le peuple du ciel. Je l'ai lu il y a très longtemps et je viens de le racheter pour le relire mais je m'aperçois qu'il ne s'agit que des extraterrestres à travers les religions. Et comme c'est un sujet qui ne me branche pas beaucoup, je pense qu'il va rester bien fermé au rayon OVNI de ma bibliothèque. Mais je pense qu'il va t'intéresser. Il me semble assez complet en ce qui concerne les rapports entre OVNI et religions.

Bien cordialement,
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mer 24 Oct - 22:56

bonsoir Serge, bonsoir tous

Je viens de finir le livre de Richard D. Nolane "Autrefois les extraterrestres Mythes et réalités".

Tout d'abord j'ai été déçu parce qu'il sabrait quelques légendes faisant partie de mon folkore ufologique, ensuite parce qu'il a des commentaires pas très sympa pour des auteurs qui ont été mes initiateurs de l'archéologie spatiale, ils m'ont fait comprendre que tout n'était aussi rectiligne que les sciences dites classiques veulent bien nous l'enseigner à l'école.
Enfin parce que Richard D. Nolane reprenait des témoignages à travers les différents âges de l'histoire, que j'avais lu sur le forum déjà, dans la rubrique observations anciennes http://ovnispace.forumpro.fr/les-observations-f12/observations-anciennes-i-t200.htm, chez Michel Bougard "La chronique des ovnis" et Henry Durrant"Le livre noir des soucoupes volantes".
Mais la toute dernière partie m'a laissé sur le cul, lorsqu'il nous explique au travers de quelques témoignages concernant la vague d'engins de l'année 1897 aux USA, le comportement totalement aberrant des ovnis de l'époque, aussi bien par leur forme caisse à savon comparativement aux formules 1 capables de traverser l'espace et apperçues à toutes les époques de l'histoire, que par l'attitude des pilotes bricolant leurs machines par exemple ou taillant une bavette avec les habitants du coin.

Les ovnis ne sont pas des touristes en mal d'exotisme, ils sont là depuis très très longtemps, ils ont un dessin qui nous échappe totalement et contrairement aux apparences ils voudraient que nous découvrions qui ils sont, c'est pour cela qu'il se laissent entrevoir depuis perpète.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Sam 24 Nov - 12:08

Salut Serge

Je viens de finir "Extraterrestres, secret d'état l'affaire Roswell" de Jean Gabriel Greslé
Rien à dire, c'est un bon petit bouquin qui s'attache à démontrer qu'il y a eu deux crash proche de Rowsell, le plus connu, celui de la ferme de Brazel, n'étant pas le plus important mais juste le révélateur.

La fin du livre est un peu désespérante, elle dit ceci :

Citation :
La remarque trouvée dans le rapport du Général Accounting Office -"Le débat sur ce qui s'est écrasé à Roswell continue"- est peut être l'indication que les révélations vont se poursuivre à l'approche du cinquantième anniversaire de Roswell. En attendant d'autres publications officielles, le but de ce livre aura été d'éveiller l'attention du plus grand nombre à un problème qui n'est en rien théorique, même si son urgence reste difficile à évaluer. En tout cas, il semble qu'une approche raisonnable et simple, débarrassée de toute notion de paranormal, soit la seule qui convienne.

Nous nous habituerons certainement un jour au fait que dans l'immense univers que la science nous a permis de découvrir, nous sommes probablement moins seuls, mais aussi moins exeptionnels, que nous le pensions.

Le livre a été publié en 1997, et nous venons de fêter le soixantième anniversaire de Roswell. Si les gens ne réagissent pas, ou si les ovnis ne se montrent pas plus, on va nous balader combien de temps encore comme ça ? Je crois que là il faut se demander à qui cette situation du secret profite au lieu de se demander quand les ET vont estimer que nous aurons atteint l'age de raison.

Je suggère que les Ufologues du monde entier organisent des défilés de rues déguisés, dans chaque capitale pour le soixante et unième anniversaire de Roswell, afin de sensibiliser le monde au phénomène et de faire réagir les gouvernements.

Maintenant je vais attaquer "Disparitions Mystérieuses le cosmos nous observe" de Patrice Gaston. C'est un vieux livre publié en 1973, qui s'attache à rassembler tous les phénomènes de disparitions et d'enlèvement mystérieux comme ce régiment de deux cinquante soldats qui disparu dans un nuage au sommet d'une colline à Gallipoli en août 1915. Il y a quelques photos que je mettrais avec mon résumé.

Bien cordialement à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Le cosmos nous observe   Lun 26 Nov - 19:25

Bonjour à tous,

Et oui ! Le cosmos nous observe. ( livre de Patrice GASTON, Disparitions mystérieuses. 1973, que je suis en train de relire pour la troisième fois ). On a de la visite. La Terre est la planète la plus visitée de l'Univers. Mais cette fois-ci ce ne sont pas des devises que ces touristes nous apportent. Bien au contraire. Ce que nous voudrions, c'est plutôt "deviser" familièrement avec eux. Very Happy

L'histoire du navigateur Donald Crowhurst est passionnante. Enquête qui conclue à un suicide alors que sa disparition et son journal laissent penser qu'il a été en contact avec des êtres supérieurs. Les enquêteurs ont caché la vérité.

Toutes ces disparitions de passagers de bateaux sont étranges. Pas de traces de luttes. A croire que le monde de leurs ravisseurs est bien plus attrayant que le nôtre.

Bien cordialement,
Serge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin - Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 620
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mar 4 Déc - 11:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Mer 5 Déc - 21:02

Bonjour Serge

Je suis toujours sur Disparitions Mystérieuses mais j'arrive à la fin?

Excusez moi Tous d'interrompre le silence du forum, c'est parce que je viens d'apprendre quelque chose sur le livre, il parait que la poussière de Lune rapportée par les cosmonautes aurait l'extraordinaire particularité de doubler voir tripler le rythme de croissance des végétaux.
Génial, voilà un engrais naturel grâce auquel nous aurions peut être le moyen de réduire la faim dans le monde? Qu'est-ce qu'on attend pour y retourner, d'autant que l'ISS n'est pas finie que la course à la base lunaire s'annonce. Ca plus l'hélium 3, on va pouvoir rentabiliser les voyages.

Mais peut être que jusqu'à présent la place était occupé !!!

L'astronome H. P. Wilkins a vu un pont artificiel de 30 kms sur la Lune et Herschell découvrit lors d'une éclipse totale de Lune, au moins 150 points lumineux de couleur rouge sur sa surface.
Au fait on dit toujours que les astronomes ne voient jamais d'ovni, H. P. Wilkins fait partie de ceux qui ont déclaré en avoir vu. Et moi je les crois puisque j'ai vu partir un énorme cigare de la Lune (entre autre chose).

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serge
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 884
Age : 72
Pays : France
Ovnis, vu ou pas ? : oui
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 7 Déc - 21:23

Bonsoir Romain,

Parmi les astronomes qui ont été témoins d'une vision d'OVNI, il y a aussi Clyde TOMBAUGH, le découvreur de la planète PLuton.

Ce livre de Patrice Gaston est plein de faits que l'on ne trouve nulle part ailleurs comme cette faculté qu'a la pousière de Lune pour améliorer la croissance des plantes. Tout un chapitre est consacré aux phénomènes lunaires anormaux. Il est aussi question des immenses roues lumineuses aperçues dans le Golfe Persique et l'Océan Indien, de plusieurs centaines de mètres de diamètre, à la surface de l'eau.


Bien cordialement,
Serge


Dernière édition par le Sam 8 Déc - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Ven 7 Déc - 23:36

Salut Serge

Non je n'ai pas oublié, il y a également Edmund Halley, astronome de l'Académie Royale d'Angleterre, devenu célèbre pour avoir calculé en 1602 la périodicité de la comète qui porte son nom. Une preuve de plus que les ovnis ne datent pas d'hier.

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romain
Excellente participation
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1563
Age : 60
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   Lun 10 Déc - 2:29

Bonsoir

Ca y est j’ai enfin fini « Disparitions Mystérieuses » de Patrice Gaston.

Assez impressionnant ce livre qui traite des disparitions à l’échelle mondiale de bateaux et d’avions essentiellement mais pas seulement. Des régiments d’hommes à pieds ont également disparu, et plus proche de nous des cosmonautes dont l’histoire n’a pas retenu le nom.

Parmi les exemples cités, il y a celui célèbre de la disparition du navigateur solitaire Donald Crowhurst, et dont l’aventure est devenue le film « Les quarantièmes rugissants » avec Jacques Perrin.

Certains pensent qu’il s’est suicidé pour avoir tenté de tricher pendant la course, d’autres pensent qu’il était devenu fou parce qu’il a été retrouvé un second livre de bord, dans lequel le navigateur avait rédigé une sorte de testament philosophique à la suite de rencontres qu’il aurait eu avec des entités cosmiques pendant son voyage.

Certaines disparitions, trouvent une explication rassurante et plus ou moins sensée (imprudence, piratage, pannes diverses, déchaînement des éléments naturels, poche de gaz, etc …) pour la famille, les médias et les assurances.

Mais mise bout à bout elles révèlent des points communs, de lieu, de temps, de circonstance, et laissent transparaître la volonté d’une force mystérieuse intelligente, qui dirige, et enlève les êtres ou les détruit.

Un léger regret, pour écrire son livre Patrice Gaston s’est appuyé sur des évènements racontés par des auteurs, dont certains ont la réputation de n’avoir pas toujours bien vérifié l’origine de leurs sources.

D’anciennes lectures, deux exemples d’explications soi disant sensées qui justifie à mon avis des ouvrages comme celui-ci : l’un concernant une disparition par imprudence, Les passagers d’un yacht, commandant et cuistot compris, auraient décidé de prendre un bain de mer en sautant par dessus bord, et puis se seraient aperçu qu’ils n’avaient pas prévu d’échelle et auraient fini noyés, épuisés par les efforts pour remonter à bord. Qu’est-ce que ces marins qui quittent le navire sans laisser de garde et ne prévoient pas d’échelle ?

L’autre concerne un phénomène naturel dans le triangle des Bermudes et plus particulièrement la mer des Sargasses, ainsi nommée du fait d’une algue qui prolifère à cet endroit. Cette algue produirait d’énormes bulles de gaz en se décomposant serait à l'origine de l'explosion de bateaux et avions. On peut trouver une certaine logique à cette explication pour la disparition de petits bateaux, de là à dire que c’est l’explication de la disparition d’avions ou de navire de guerre il y a une marge.

L’auteur site quelques autres faits intriguants que je vous laisse découvrir si vous achetez le livre.

Je serais curieux de savoir ce qu’est devenu Patrice Gaston.

Cordialement

PS : Je vais sans doute me mettre en stand by quelque temps pour lire le prochain livre, il s'agit de "Nos ancêtres venus du cosmos" de Maurice Chatelain, ça ne gènera sans doute personne, puisque les anciens nous quittent petit à petit et que les nouveaux inscrits ne participent pas, mais peut être vont-ils réagir pour ne pas laisser mourrir le forum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livres sur les OVNI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livres sur les OVNI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Topic unique: Vente, Echanges et recherches de livres sur le phénomène ovni
» Gordon Cooper et le phénomène OVNI :
» Claude Poher : "Les ovni ? Les scientifiques s’en moque
» Ovni: Le milieu ufologique et ses travers
» Livres : "Les armes secrètes allemandes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OvniSpace :: FORUM :: DISCUSSIONS GENERALES-
Sauter vers: